Bibliothèque de combat

russia10124 Le conjoint qui, sans raison valable, refuserait à l’autre l’acte conjugal commettrait-il une faute grave ?
Oui, celui qui, sans raison valable, refuse l’acte conjugal à son conjoint qui le sollicité sérieusement, commet un péché grave contre la justice, auquel s’ajoute souvent un péché grave contre la charité.
Péché grave contre la justice, puisque ce refus va contre l’essentiel du mariage.
L’Apôtre saint-Paul est formel sur ce point : « Qu’à l’égard de sa femme le mari remplisse son devoir, et que la femme agisse de même envers son mari. La femme ne peut disposer de son propre corps : il appartient à son mari. De même, le mari ne peut disposer de son propre corps : il appartient à sa femme. Ne vous soustrayez pas l’un à l’autre. » (1 Co 6-20)
Péché grave contre la charité. En effet, la meilleure preuve d’amour, la principale charité consiste pour…

Vezi articol original 430 de cuvinte mai mult

Anunțuri